Ecoutez

Actualités

Résultats du 1er tour des élections présidentielles
Imprimer cette actualité

Citoyenneté

Résultats du 1er tour des élections présidentielles

Découvrez les résultats du 1er tour de l'élection présidentielle de ce dimanche 23 avril 2017 à Bagneux. Le deuxième tour se déroulera le dimanche 7 mai 2017.

Résultats du 1er tour de l'élection Présidentielle à Bagneux

  • Mélenchon 36,27 %
  • Macron 26,16%
  • Fillon 11,46%
  • Le Pen 10,48%
  • Hamon 8,44%
  • Dupont-Aignan 2,94%
  • Asselineau 1,39%
  • Poutou 1,31%
  • Arthaud 0,77%
  • Lassalle 0,60%
  • Cheminade 0,12%

Taux d'abstention 24,55%

Les résultats complets à télécharger

Tout ce qu'il faut savoir pour voter

Pour participer à ce scrutin très important, il vous suffit de vous présenter à votre bureau de vote entre 8h et 20h muni d'une pièce d'identité valide (consultez la liste des pièces d'identité acceptées).

La carte d'électeur n'est pas obligatoire, mais vous permet de connaître votre bureau et de fluidifier l'attente éventuelle à votre bureau de vote. Une nouvelle carte a été envoyée à tous les inscrits.

Les jeunes qui atteignent leur majorité cette année recevront la leur quelques jours avant le scrutin.

Procuration 
Si vous êtes absent le 23 avril ou le 7 mai , vous pouvez donner une procuration à n'importe quel électeur votant sur la ville. La démarche est détaillée ci-dessous :

Vote par procuration

Le vote par procuration permet à l'électeur absent le jour de l'élection (ou d'un référendum), de se faire représenter, par un électeur inscrit dans la même commune que lui. 

La personne qui donne procuration (le mandant) désigne la personne qui votera à sa place (le mandataire).

Le mandataire doit répondre à deux conditions : 

  • être inscrit sur la même commune que son mandant
  • ne pas avoir reçu d'autres procurations en France

 

Où ? 

En France
Le mandant peut se présenter au commissariat, à la gendarmerie, au tribunal d'instance de son domicile ou de son lieu de travail.

A l'étranger
Le mandant doit se présenter auprès des autorités consulaires. 

 

Quand ? 

Un procuration peut-être établie tout au long de l'année. Aucune disposition réglementaire ou législative ne fixe de date limite pour l'établissement d'une procuration de vote.

Cependant, les électeurs ont intéret à se présenter suffisamment tôt avant le scrutin pour que la procuration puisse être acheminée en mairie. 

 

Comment ? 

Le mandant doit présenter un justificatif d'identité admis pour pouvoir voter (carte nationale d'identité, passeport ou permis de conduire par exemple).

Ce formulaire inclut une attestation sur l'honneur mentionnant le motif de l'empêchement. Il peut s'agir par exemple d'une absence liée à des vacances ou des obligations professionnelles. Il n'y a pas lieu de fournir de justificatif sur la nature de l'absence.

Le mandant peut préparer sa démarche avant de se rendre au guichet : dans ce cas, il remplit en ligne et imprime le formulaire cerfa n°14952*01 qu'il présentera ensuite au guichet (commissariat, gendarmerie, tribunal d'instance...).

Le mandant remplit un formulaire où sont précisées plusieurs informations sur le mandataire : nom de famille, nom d'usage, prénom(s), adresse et date de naissance.

 

Déroulement du vote

Le mandataire ne reçoit aucun document.

C'est le mandant qui doit l'avertir de la procuration qu'il lui a donnée et du bureau de vote dans lequel il devra voter à sa place.

Le jour du scrutin, le mandataire se présente muni de sa propre pièce d'identité, au bureau de vote du mandant, et vote au nom de ce dernier.

Documents à fournir

Pour le mandant :

un justificatif d'identité admis pour pouvoir voter (carte nationale d'identité, passeport ou permis de conduire par exemple).

Où ?

Commissariat de Police

  • 1, rue des Mathurins
    92220 Bagneux
    Localiser
  • 01 55 48 07 50

Tribunal d'Instance

  • 1, place Auguste-Mouiné
    92160 Antony
    Localiser
  • 01 55 59 01 00

Votre bureau de vote

Pour connaître votre bureau de vote, cliquez sur la carte ci-dessous et suivez les instructions

Pour la transparence du vote, vous êtes invité à participer au dépouillement.

Les résultats seront proclamés au soir de chacun des deux tours à l'espace Léo-Ferré.

 

Moins d'infos
Fusillade sur les Champs-Élysées
Imprimer cette actualité

Citoyenneté

Fusillade sur les Champs-Élysées

Déclaration de Marie-Hélène Amiable du vendredi 21 avril 2017.

 

Fusillade sur les Champs-Élysées

 

J’ai appris hier soir avec émotion et tristesse qu’une fusillade était survenue sur les Champs-Élysées de Paris. Un policier est mort et je veux d’abord dire toute ma solidarité à ses proches et ses collègues. Je souhaite ensuite aux blessés un rapide et complet rétablissement.

Nous le savons, nos forces de police sont mises à rude épreuve ces derniers temps. Pourtant, leur présence et leur action sont des gages de sécurité et de tranquillité pour la population. Ces femmes et ces hommes risquent leur vie pour défendre la République et ce qu’elle porte en son cœur : la liberté, l’égalité et la fraternité. Celles et ceux qui les ciblent doivent être poursuivis, arrêtés et condamnés avec fermeté. Notre nation ne cèdera sur rien et les lâches qui l’agressent ne resteront pas impunis.

En ce qui nous concerne et pour éviter de céder aux divisions que souhaitent les terroristes qui s’en prennent aux civils et aux forces de l’ordre, nous devons rester unis. C’est par les liens fraternels et citoyens qui nous lient les uns aux autres que nous réussirons à vaincre les idéologies abjectes qui mènent à ce type d’attaques.

À moins de quarante-huit heures du 1er tour de l’élection présidentielle, il est clair que cet acte vise à déstabiliser notre pays, ses institutions et sa population. Il n’en sera rien. Je fais confiance aux Françaises et aux Français pour faire face et rester dignes. Je fais confiance aux Balnéolaises et aux Balnéolais pour montrer, une fois encore, que c’est la paix qui nous guide, et la volonté de vivre-ensemble qui nous anime.

 

Marie-Hélène Amiable 
Maire de Bagneux et Conseillère départementale des Hauts-de-Seine

 

Plus d'infos
Savoir-être à l'école
Imprimer cette actualité

Citoyenneté

Savoir-être à l'école

Une conférence et des formations gratuites pour mieux vivre la scolarité de son enfant.

Comment gérer les situations difficiles ? Pourquoi réagissons-nous si fortement lorsque notre enfant échoue à l'école ? Pourquoi sommes-nous parfois si agacés, anxieux ou découragés quand les choses ne se déroulent pas comme nous les avions imaginées ?

Pour essayer de trouver réponse à ces questions, l'association "Savoir-être à l'école" organise une conférence gratuite le 21 avril de 18h30 à 20h à l'école élémentaire Albert-Petit sur le thème "Comprendre le stress pour rétablir l'harmonie en famille". Elle sera animée par Catherine Schwennicke, co-fondatrice des concepts "Savoir-être à l'école" et "Prefrontality", psychologue experte en approche neurocognitive et comportementale, formatrice et spécialiste en coaching parental, auteur d'un livre intitulé "Parent Zen".

Des formations gratuites Eduquer et épanouir en utilisant l'approche neurocognitive et comportementale seront également proposées à la médiathèque Louis-Aragon :

- samedi 29 avril sur le thème "Comprendre et gérer le mécanisme du stress pour plus d'harmonie en famille"

- mardi 6 juin sur le thème "Apprendre à développer son autorité dans la sérénité face aux comportements agressifs"

- mardi 27 mai sur le thème : "Comprendre comment épanouir et motiver l'enfant ou l'adolescent en fonction de sa personnalité"

 

 

Infos pratiques

Plus d'infos
Bagneux refuse les expulsions locatives sans solution de relogement !
Imprimer cette actualité

Citoyenneté

Bagneux refuse les expulsions locatives sans solution de relogement !

Déclaration de Marie-Hélène Amiable, maire de Bagneux, conseillère départementale des Hauts de Seine

Vendredi 31 mars, Marie-Hélène Amiable, Maire de Bagneux et Conseillère départementale des Hauts-de-Seine, signe un arrêté municipal exigeant qu’aucune expulsion n’ait lieu sans relogement.

« Il ne s’agit plus de s’opposer à une décision de justice, mais au contraire d’exiger de l’État qu’il respecte ses engagements en ne laissant personne à la rue. » s’est exprimée Marie-Hélène Amiable.

Cet arrêté intervient dans une période où la crise du mal-logement est plus que jamais présente, dans les Hauts-de-Seine comme ailleurs. Le dernier rapport de la fondation Abbé Pierre est édifiant tant il prouve – si cela était encore nécessaire – que cette crise s’aggrave à mesure qu’elle s’enracine. En un an, les expulsions ont bondi de près de 25% et le pays compte désormais près d’un million de personnes privées d’un logement personnel.

Si plusieurs villes – dont Bagneux – ont déjà pris les années précédentes des arrêtés similaires, c’est la première fois en revanche que le texte leur est commun. Rédigé par Maître Roland Weyl, doyen du barreau de Paris, figure de proue du droit au logement et membre du collectif « Avocats Debout », cet arrêté pourrait faire jurisprudence. C’est en tout cas ce qu’espèrent les Maires concernés et les élus qui se rendront jeudi 30 mars à 14h30 devant les Préfectures de Bobigny et Nanterre (chaque ville signataire dans la préfecture de son département) pour y déposer, dans un même geste, leurs arrêtés.

Plus d'infos
Partenariat d'excellence Joliot-Curie/Lakanal
Imprimer cette actualité

Citoyenneté

Partenariat d'excellence Joliot-Curie/Lakanal

Dans le cadre du parcours « Avenir » du collège Joliot-Curie (parcours d'information d'orientation et de découverte du monde économique et professionnel), Mme Abate principale du collège et M. Fournie, proviseur du lycée Lakanal de Sceaux ont conclu un partenariat d'excellence.

Le 23 janvier M. Le Proviseur du Lycée Lakanal recevait les 8 élèves du collège Joliot-Curie sélectionnés parmi les meilleurs et les plus motivés à suivre un parcours d’excellence après la 3ème.

Ancienne enseignante à Joliot-Curie, aujourd'hui professeur dans les classes de prépa à Lakanal, Mme Poisson est à l'initiative du projet. Elle a demandé à quelques étudiants de devenir les tuteurs des élèves de Joliot-Curie pendant leurs 3 années de lycée. Quelque soit le lycée dans lequel ils continueront leur parcours scolaire, ces 8 élèves seront guidés vers la réussite.

Plus d'infos
Carte scolaire : 6 ouvertures de classes sur Bagneux !
Imprimer cette actualité

Citoyenneté

Carte scolaire : 6 ouvertures de classes sur Bagneux !

Marie-Hélène Amiable s'exprime sur cette bonne nouvelle pour les élèves de la ville.

Une carte scolaire favorable pour les enfants de Bagneux

"Le Directeur académique des services de l'Éducation nationale des Hauts-de-Seine a annoncé hier au Conseil départemental de l'Éducation nationale, où je siège comme Maire, l'ouverture de six classes pour la rentrée prochaine dans les écoles de la ville.

Une nouvelle sera donc ouverte à l'école maternelle Marcel-Cachin et 5 autres dans des écoles élémentaires de la ville : Marcel-Cachin, Paul-Eluard, Maurice-Thorez, Joliot-Curie et Henri-Wallon A.

C'est une bonne nouvelle pour les enfants de Bagneux, qui prend en compte le développement actuel de notre ville. Dans ces quartiers où les écoles sont en éducation prioritaire, les effectifs vont pouvoir rester inférieurs à 25 élèves de moyenne par classe. Ainsi, les enfants pourront être scolarisés dans des conditions plus favorables à leur épanouissement et à leur réussite scolaire. »

Enfin, il est à noter qu'un enseignant supplémentaire au titre du dispositif « plus de maîtres que de classes » va être attribué à l'école Albert-Petit. C'est là aussi une décision très favorable, qui va permettre d'enrichir encore l'équipe pédagogique de cette école aux effectifs chargés, même si elle n'est pas reconnue en éducation prioritaire.

Je resterai vigilante toutefois afin que les créations de postes de remplaçants, annoncées dans le département lors de ce CDEN, permettent d'assurer effectivement l'année scolaire prochaine un remplacement régulier des enseignants absents. Ce n'est en effet pas le cas cette année et je suis d'ailleurs intervenue à plusieurs reprises aux côtés des parents d'élèves, pour m'élever contre les heures d'enseignement perdues par les élèves de la ville."

Marie-Hélène Amiable
Maire de Bagneux 
Conseillère départementale des Hauts-de-Seine 

Plus d'infos

Fil rouge