Santé environnementale

Lutte contre les insectes nuisibles

Punaises de lit, chenilles processionnaires, ces petits insectes colonisent de plus en plus nos logements, nos jardins perturbant la vie de leurs habitants. Comment les identifier et les éradiquer ? Éléments de réponse.

En cas de présence de punaises chez vous, je vous encourage à prendre contact avec votre bailleur et avec le service Hygiène et Sécurité de la Ville (isabelle.thomazo@mairie-bagneux.fr / 01.42.31.62.27).

Bien que les bailleurs n’aient pas d’obligation de réaliser les désinsectisations, la Ville le leur demande systématiquement.

Un groupe de réflexion, composé d’habitants et d’agents de la collectivité, travaille activement sur la question des punaises de lit pour faire connaître ces insectes. N’hésitez pas à contacter les services de la Ville pour y participer.

Identifier

Comment trouver  les punaises de lit ?

  • Utilisez une lampe de poche pour trouver les punaises de lits ou leur déjections. Vous pouvez également utiliser un sèche-cheveux, un couteau à fine lame ou une carte de jeu pour les extraire des endroits cachés et des fissures.
  • Inspectez les coutures de votre matelas, l’intérieur de votre sommier à ressorts et votre cadre de lit.
  • Examinez également soigneusement vos bois de lit, ainsi que les meubles et les plinthes alentours.

 

À quoi ressemble une piqûre de punaise de lit et comment se manifeste-t-elle ?

Souvent, les piqûres des punaises de lit apparaissent par groupe de trois et sont accompagnées de démangeaisons. Elles disparaissent souvent d’elles-mêmes et n’exigent aucun traitement.

Même si les punaises de lit et leurs piqûres sont une nuisance, elles ne propagent pas de maladies chez les humains.

 

Agir

Etape 1 : élimination physique

  • Réparer ou enlever le papier peint qui se décolle,
  • Ramasser les objets qui traînent,
  • Sceller les fissures des cadres de lits, des planchers, des murs et des plinthes,
  • Sceller les ouvertures par où lesquelles les tuyaux, fils ou autres réseaux entrent dans votre logement,
  • Resserrer les plaques de prises ou de commutateurs,
  • Passer tous les jours l’aspirateur sur votre matelas, votre lit, votre divan et tout ce qui se trouve autour. Apres aspiration, jeter la poche de l'aspirateur dans un sac bien fermé,
  • N’abandonnez pas les objets infestés sur le palier, cela ne fera qu’aggraver l’infestation dans les parties communes,
  • Laver vos vêtements, draps, couvertures, oreillers à une température supérieure ou égale à 50°C,
  • Passer à la vapeur (matériel à louer) les divans, matelas, cadres de lits,
  • Congeler les objets qui ne peuvent pas êtres lavés (cf tableau).

L'effet de la température permet d'éliminer une bonne parti des punaises à tous les stades (oeufs, nymphes, adultes). 

Etape 2 : élimination chimique

La préparation du logement selon l’étape 1 est préalable à la lutte chimique. Faire appel à une société spécialisée (faire au moins 2 devis).
Les professionnels vous expliqueront la marche à suivre (sortie du logement, précautions femmes enceintes, animaux...)
D’autres produits chimiques disponibles dans des magasins spécialisés peuvent être utilisés.
Respectez le mode d’emploi et évitez le contact prolongé avec ces produits.

Prévenir

Comment puis-je  empêcher les punaises de lit de rentrer chez moi ? 

  • Évitez de rapporter à votre domicile des cadres de lits, matelas, sommiers, meubles, rembourrés ou produits électroniques mis au rebut. 
  • Inspectez vos bagages et leur contenu lorsque vous revenez de voyage. 
  • Scellez les fissures avec un produit de calfeutrage. 
  • Passez fréquemment l’aspirateur sur votre matelas. 

 

Carte d'identité de la punaise de lit

Nom Punaise de lit ou cymex lectularius.

Taille de 4 à 7 millimètres à l’âge adulte (taille d’un pépin de pomme).

Leur corps étroit leur permet de se faufiler dans des espaces très réduits.

Où les trouve-t-on ?

Dans les chambres à coucher, les hôtels, les salons, précisément dans les lits, matelas, sommiers et meubles.
Elles ne vivent pas sur l’homme et leur présence n’est pas un signe de manque de propreté.

Mode opératoire

Attirées par la chaleur, le CO2, les vibrations, elles se nourrissent de sang humain la nuit pendant le sommeil tous les jours de 3 à 7 jours.
Les plus âgées peuvent jeûner jusqu’à un an lorsqu’elles se mettent en état de dormance.

Reproduction

Elles se reproduisent tout au long de l’année. Une femelle pond environ 5 à 15 oeufs par jour. Ils mettent 10 jours à éclore, 2 à 4 mois pour atteindre la taille adulte.

 

Ces chenilles (du pin ou du chêne) possèdent des poils urticants et peuvent être à l'origine d'atteintes sur la santé des personnes exposées : démangeaisons, conjonctivite, maux de gorge…

Les propriétaires ou les locataires de biens immobiliers relevant la présence de chenilles processionnaires dans leurs végétaux sont tenus de prendre toutes les mesures nécessaires, chaque année pour éradiquer les colonies.

Les moyens de lutte

  • Lutte mécanique : chaque année dès que que les nids élaborés par les chenilles sont visibles et avant qu'ils ne soient trop importants, soit à titre indicatif et selon les variations du climat avant la mi-octobre, ceux ci pourront être supprimés mécaniquement, les cocons seront ensuite incinérés. 
  • Lutte biologique : chaque année, entre septembre et mi novembre, un traitement annuel préventif de la formation des cocons pourra être mis en oeuvre sur les végétaux susceptibles d’être colonisés par les chenilles.
  • Capture par phéromones sexuelles : l'installation de pièges à phéromones sexuelles de la mi- juin à mi-août permettra de limiter considérablement la reproduction sexuée et de prévenir les futures attaques. 
  • Capture par cerclage : la mise en place d'un dispositif placé autour du tronc qui va permettre de capturer les chenilles lorsqu'elles descendent en procession pour aller s'enterrer.

 

Les mesures de protection individuelle

Pour se prémunir des effets sur la santé, il est recommandé d’éviter autant que possible les expositions aux chenilles :

  • Ne pas s’approcher et ne pas toucher les chenilles ou de leur nid, en particulier les enfants
  • Ne pas se promener sous les arbres porteurs de nids
  • Porter des vêtements longs en cas de promenade en forêt ou près d’arbres infestés
  • Eviter de se frotter les yeux pendant ou au retour d’une balade
  • Bien laver les fruits et les légumes de son jardin
  • Eviter de faire sécher le linge à côté d’arbres infestés

En cas de suspicion d’exposition aux chenilles, prendre une douche et changer de vêtements.

 

Mairie de Bagneux 
Secteur Hygiène et santé
01 42 31 62 27

 

Infos pratiques

Fil rouge